formation-comptable

Les formations requises pour devenir comptable

De nos jours, la plupart des entreprises font appel à un comptable ou un expert-comptable. Ce professionnel a pour mission d’assurer quotidiennement la gestion des finances d’une ou des entreprises pour lesquelles il s’est engagé. Un comptable passe entièrement ses journées à compter, calculer et vérifier de nombreuses données chiffrées. Son aval est indispensable pour tout achat de fourniture et tout investissement dans l’entreprise. Il peut aussi s’occuper du paiement de salaires. En bref, rien ne doit lui échapper. Mais quelles sont donc les formations à suivre pour maîtriser ce métier ?

Le BTS Comptabilité et Gestion, la formation initiale pour devenir comptable

Pour avoir un accès complet aux métiers de la comptabilité, plusieurs formations doivent être acquises. Aussi, il faut être titulaire d’un baccalauréat (général ou technique) pour avoir accès à ces différents cursus. Le bac économique et social est le plus adapté pour ceux souhaitent approfondir leur initiation. Pour en savoir davantage, il est conseillé de voir ce site pour suivre des cours ou bien pour obtenir des fiches de révisions et des annales. À titre de rappel, il existe deux types de formations en comptabilité, celles qui se font en deux ans après le bac et celles qui se font en trois ans.
Le BTS Comptabilité et Gestion ou encore BTS Comptabilité figure parmi les formations comptable bac + 2. Il peut se préparer en lycée ou en établissements privés. Le BTS Comptabilité est aussi compatible avec une formation en alternance en entreprise. Pour devenir comptable, il est impératif d’avoir un diplôme de bac + 2 au minimum. Toutefois, on peut envisager d’intégrer un BTS Comptabilité – Gestion sans avoir le bac. En effet, si un diplôme de l’enseignement secondaire n’est pas indispensable, il faut être titulaire d’un diplôme reconnu par la profession.

Le diplôme de comptabilité et gestion ou le DCG

Le DCG (diplôme de comptabilité et gestion) fait partie des formations comptable bac + 3. Il se prépare dans des établissements privés spécialisés. À noter qu’il n’est pas possible de devenir comptable indépendant avec un diplôme en dessous du niveau expert-comptable. Ce type de profession est manifestement règlementé. Le comptable doit être agréé et inscrit à l’ordre des comptables de sa région. Le diplôme DCG figure parmi les prérequis qu’il doit se munir.

Le diplôme supérieur de comptabilité et gestion ou le DSCG

Poursuivre sa formation jusqu’au bac + 5 permet idéalement de disposer d’un diplôme très reconnu et apprécié par la profession : le diplôme supérieur de comptabilité et de gestion ou le DSCG. Cette formation est dispensée dans de nombreuses universités ou écoles privées, avec possibilité d’alternance en entreprise.
Pour information, le type de bac à choisir pour devenir comptable est vraiment important dans ce genre d’études. Si on a envie de poursuivre avec cette formation, il vaut mieux opter pour un bac S, un bac ES ou bien un bac STMG (sciences et technologies du management et de la gestion), avec option comptabilité.

Le diplôme d’expert-comptable ou le DEC

Le diplôme d’expert-comptable ou le DEC est indispensable pour compléter son parcours d’expert-comptable. De formation bac + 8, l’obtention de ce diplôme DEC requiert le DCG et le DSCG. De plus, il faut valider les trois ans de stage professionnel rémunéré suivant l’obtention des diplômes DCG et DSCG, soit un cursus d’étude de huit ans.
Pour finir cette période de stage, il faut encore passer par un examen. En général, il est composé de trois épreuves : deux épreuves écrites sur la révision contractuelle et légale et une épreuve sur la réglementation professionnelle et la soutenance d’un mémoire. En somme, pour devenir expert-comptable confirmé, il faut obtenir trois diplômes successifs :
– Le Diplôme de comptabilité et de gestion (DCG), de niveau licence bac + 3 ;
– Le Diplôme supérieur de comptabilité et gestion (DSCG), de niveau master bac + 5 ;
– Le Diplôme d’expertise-comptable (DEC), de niveau bac + 8.
Il est à savoir que le DEC permet de s’inscrire à l’Ordre des experts-comptables pour exercer à titre libéral.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut